facebook_pixel
Dropshipping E-commerce Place de marché

Quels business choisir : Dropshipping, e-commerce pur, place de marché ?

Aujourd’hui nous allons parler des différents business qui existent quand on veut vendre des produits sur internet. Je fais cet article car j’ai eu pas mal de messages me demandant si ce n’était pas mieux de faire du dropshipping plutôt que de vendre sur Amazon car l’inconvénient avec Amazon c’est qu’il faut acheter le stock de produit et que cela pouvait être un frein quand on veut se lancer dans la vente sur internet. C’est pour cela que je vais parler dans cet article des 4 manières de vendre des produits sur internet en donnant les avantages et les inconvénients ainsi que mon avis pour chacun.

Le dropshipping : un business sans « investissement »

img-dropshipping

Le dropshipping est une manière de vendre des produits via un site internet sans acheter de stock et sans s’occuper de la logistique. Par exemple, vous faites un site internet de vente de parfums. Vous avez trouvé un grossiste. Sauf que vous n’avez pas d’argent pour acheter des références, du stock, du coup le dropshipping permet, si votre fournisseur fonctionne de cette manière, d’expédier les produits en votre nom aux clients pour chaque commande que vous recevez. Il existe plusieurs modules qui s’intègrent sur les solutions e-commerce et qui permettent d’envoyer automatiquement les commandes à votre fournisseur. Du coup, votre travail c’est uniquement vous occuper de la communication et bien entendu de votre site internet.

J’ai mis investissement entre guillemets car même si cela permet de se lancer dans la vente de produits sans stock il y a tout de même un investissement. L’investissement c’est le marketing, la communication. Et je peux vous dire, par expérience, que c’est investissement est beaucoup plus important que l’achat d’un stock car de nos jours pour être visible sur internet il est obligatoire de mettre en place des leviers de communication qui coûtent cher. Attention si vous avez un marché de niche, cela peut être différent.

Avantages :

  • Pas d’achat de stock
  • Mise en place d’un business rapidement
  • Prix du transport vers votre client souvent intéressant
  • Business qui peut être fait n’importe où

Inconvénients :

  • Pas d’économie d’échelle car vous n’avez pas de stock
  • Coûts marketing et communication très élevés
  • Prix d’achat souvent élevés

Mon avis :

Ce business est intéressant quand on veut se lancer rapidement dans la vente de produits sur internet et voir ce que c’est que l’e-commerce. Par contre les effets arrivent sur le long terme et quand on est novice c’est toujours frustrant d’attendre 6 à12 mois pour avoir des résultats. Car pour rappel quand on fait du marketing sur internet le ROI peut être long à arriver.

L’e-commerce pur

img-e-commerce

Dans l’e-commerce pur c’est la vente de vos produits via un site internet où vous avez votre propre stock. Du coup dans ce cas il y a deux gros investissements : l’achat de produits et le marketing et la communication. Si vous souhaitez partir sur cette solution, j’espère pour vous que vous avez suffisamment de trésorerie et de cash car l’e-commerce est devenu très gourmand et il y a de plus en plus de concurrents donc l’investissement en communication est très important.

Avantages :

  • Le stock : vous pouvez négocier des prix d’achat intéressants en fonction de la quantité que vous commandez.
  • Négociation avec vos fournisseurs

Inconvénients :

  • Au début le prix de la livraison de vos produits sera élevé et il sera difficile d’être rentable là-dessus.
  • Marketing et communication qui nécessitent un budget important
  • ROI qui arrive sur du long terme (supérieur à 1 an)

Mon avis :

Si vous vous lancez dans ce type de business j’espère que vous avez suffisamment de cash (100.000 euros minimum). C’est un business très enrichissant. Si vous êtes sur un marché de niche je vous encourage à y aller, si non, à réfléchir un peu plus.

L’affiliation

img-affiliation

Cette technique peut être utilisée pour la vente de produits comme pour la vente de service. Cette méthode consiste à faire la promotion, sur votre site internet, d’un produit qu’un e-commerçant vend. Grâce à un système de liens traqués l’e-commerçant et vous même serez capables de savoir le nombre de clients et le montant du CA que vous lui avez apporté et de définir votre commission. L’avantage ici est que vous n’avez pas besoin d’investir dans du stock.

Avantages :

  • Business très rapide à mettre en place
  • Pas besoin de stock
  • Business qui peut être fait n’importe où

Inconvénients :

  • ROI qui peut tarder à arriver
  • Les commissions peuvent être faibles en fonction des produits
  • Coûts marketing élevés

Mon avis :

Pour moi l’affiliation est un business intéressant si on n’est pas pressé. Il y a très peu de risque quand on se lance dans ce type de business, à part si vous investissez énormément dans le marketing et la communication sur internet. Pour mon cas, en plus de mon business de vente sur Amazon et de ma société d’e-commerce, j’ai quelques sites d’affiliation qui traînent.

Vendre sur les places de marché

img-place-de-marche

Si vous avez déjà lu mes articles vous devez savoir à quoi correspond ce business. Pour les novices je vais vous rappeler les points importants. Il faut savoir que les principales places de marché génèrent environ 60 000 visites par mois* (merci @Tom pour m’avoir fait remarqué mon oubli). Ce qui veut dire que ce sont des vitrines très intéressantes pour vendre vos produits et qu’au niveau marketing et communication vous n’avez pas grand chose à faire. Vous devez juste vous occuper de trouver et d’acheter les produits qui se vendent bien et où vous avez les plus belles marges. Ce business là est principalement réalisé seul ou alors peut également être utilisé quand on fait du e-commerce pur car nous avons du stock de marchandises.

*source : kaizen.agency

Avantages 

  • Gains très rapides
  • ROI très rapide également
  • Business qui peut être fait n’importe où
  • Au début pas besoin de marketing et de communication pour générer du CA

Inconvénients :

  • Obligation d’acheter en grosse quantité pour avoir des prix intéressants
  • A la merci des places de marché (ils peuvent te radier s’ils le souhaitent)

Mon avis :

Je pense fortement que si vous souhaitez commencer à faire un business de vente de produits sur internet il faut passer par cette porte là car vous allez avoir un ROI assez rapide. Pour vous dire, dans mon cas en trois ou quatre mois en y allant tranquillement, j’ai réussi à générer 10 000 euros de chiffre d’affaires.

Mon avis final :

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise méthode quand on veut vendre des produits sur internet ; tout dépend de votre stratégie, de vos moyens. Si vous avez un petit budget et que vous souhaitez être indépendant financièrement je vous recommande de vendre sur les places de marché et en parallèle vous ferez de l’affiliation et par la suite vous lancerez votre propre site e-commerce. En revanche si vous avez un gros budget et que vous n’êtes pas forcément pressé au niveau du ROI vous pouvez lancer un site e-commerce et en parallèle vendre vos produits sur les places de marché.

J’espère que ce petit article vous a plu et je vous invite à me laisser des commentaires.

A propos de l'auteur

Jérémy DE CAMPOS

Je suis une personne passionnée du web et de l'entrepreneuriat. J'ai actuellement 3 sociétés dans le domaine du web (une agence web, une société e-commerce et une société d'incubateur 2.0 (en cours de développement). Depuis peu, j'ai découvert la puissance d'Amazon FBA. Je peux d'or et déjà vous dire qu'il y a de très grosses opportunités de business à faire avec Amazon. Mais, en France, il y a très peu d'articles, d'informations sur ce sujet. C'est pour cela que j'ai décidé de créer un blog, un forum pour vous aider à gagner de l'argent sur le web :)

11 Commentaires

  • Bonjour Jérémy,

    Merci pour cet article et pour ton site, qui donne d’intéressantes clés pour se lancer dans le e-commerce. Pour les coûts de marketing, ils peuvent être fortement réduits en s’intéressant à des niches, que ce soit pour un e-commerce ou pour des sites utilisant de l’affiliation.

    Une petite remarque : il manque le nombre de visites mensuelles des marketplaces dans ton article 🙂 .

    Et une question : sur les 10 000€ de CA que tu évoques en quelques mois sur les marketplaces, avec combien de produits les as-tu réalisé ?

    Au plaisir de te lire.

    • Bonjour Tom,

      Oui, je suis tout à fait d’accord avec toi. J’en parle d’ailleurs dans un paragraphe il me semble. Le marketing coût cher quand on commence à faire du display où il y a déjà beaucoup de concurrents car le CPC va coûter cher…

      Merci pour ta remarque :), c’est corrigé et je t’ai nommé )

      Alors les 10 000€ j’avais une 15ène de produits et uniquement des produits de marques connues.

      Bien à toi,

  • bonjour,
    tres intéressant , çà confirme la plupart des avis d’autres vendeurs internet pour les places de marché , seuls inconvénients il faut trouver des produits à marge importante sinon pas très rentable ??? et être placé par rapport aux concurrents ! qu’en pensez vous ?
    merci
    cordialement

    • Bonjour Daniele,

      Quand on crée sa propre marque (private label) sur les places de marché, on arrive à s’en sortir malgré les commissions des places de marché. Mais sinon, pour les produits de marques connues, il faut bien chercher. J’ai commencé à vendre sur les places de marché avec des marques connues et j’en ai trouvé. Il faut juste chercher un peu plus et négocier avec les commerciaux pour avoir des prix d’achats dégressifs en fonction de la quantité que vous prenez.

      Par contre, un autre point où il faut faire attention, c’est que les produits de marques connues qui se vendent très bien sur Amazon, sont, la plus part du temps, vendus directement par Amazon (dans le cas d’Amazon)… Ce qui nous oblige à trouver des produits qui se vendent bien, mais pas trop… et avec très peu de vendeurs… C’est pour ça que c’est plus intéressant de faire du private label.

      Mais sinon, je suis complètement d’accord avec vous !

      Bien à vous,

  • j’ajouterais qu’il y’a en dropshipping bien entendu un certain investissement financier qui comprend l’hebergement du site web et les frais de publicité facebook , au debut lorsqu’on emmagasine des données pour son pixel facebook et qu’on teste sa niche, Je dirais qu’on peux s’en sortir avec un budget entre 150 et 200 euros,
    une fois qu’on a generé ses premieres ventes on a un retour sur investissement direct
    par exemple aujourd’hui pour 3 euros de publicité dépensé je gagne entre 7-15 euros net,
    il faut bien entendu un bon mois avant d’obtenir des ventes de facon stable mais c’est tout à fait est possible,

  • Bonjour,
    J’ai une remarque importante à faire sur le dropshipping et tu as raison sur tous les points, seulement tu oublies un détail qui n’en n’est pas c’est l’arrêt de la fabrication de l’article par le dropshipper, en effet tu continues à vendre les articles sur internet alors que tu ne peux plus les acheter et cela devient très compliquer si tu as plusieurs dropshippers liés a ton activité.
    Pour ma part j’ai un site internet uniquement avec du stock et je regarde les différentes commissions des makets places pour me permettre de déstocker les articles que je n’arrive pas à vendre sur mon site.

    Cordialement et merci Jérémy pour tes articles.

Laissez un commentaire